Accueil » COVID-19

COVID-19

COVID-19

Suite à la mise en place des centres de vaccination COVID sur les communes de Givet et Aubrives depuis le jeudi 28 janvier 2021, en plus des vaccinations réalisées à l’hôpital de Fumay, à destination, principalement, des personnes âgées de plus de 75 ans, l’utilisation du taxi via le Taxi à la Carte est possible et recommandée pour les personnes ne pouvant se déplacer par leurs propres moyens.

2 cas de figure se posent si vous ne pouvez pas vous déplacer :

  • Vous êtes déjà adhérent au service Taxi à la Carte. Vous pouvez  utiliser ce service pour vous rendre à vos 2 rendez-vous vaccinaux (1ere injection et rappel),
  • Vous n’êtes pas adhérent au service mais vous souhaitez vous inscrire de façon permanente ou provisoire et, à minima, bénéficier du service pour les 2 rendez-vous inhérents à la vaccination .

Pour ce second cas, si vous êtes  éligible au service :

  • Si la date de rendez-vous est proche : Une carte provisoire valable 2 mois vous sera proposée,
  • Si la date de rendez-vous est suffisamment éloignée et que vous souhaitez vous inscrire de façon permanente au service, vous devez contacter les Mairies comme habituellement. Dans le cas où  vous ne souhaitez pas adhérer au service en dehors des 2 rendez-vous vaccinaux, une carte provisoire vous sera également proposée.

L’objectif étant d’être le plus réactif possible par rapport aux délais de rendez-vous des vaccinations. Pour cela, n’hésitez pas à contacter le service Taxi à la Carte au 03.24.41.50.90.

Concernant le fonctionnement : Celui-ci est identique au fonctionnement habituel du service Taxi à la Carte à savoir que l’usager règle entièrement son transport et la Communauté de Communes le lui rembourse, moyennant un ticket modérateur de 3 ou 6 euros.

Télécharger les attestations :

Attestation de déplacement

Justificatif de déplacement professionnel

Justificatif de déplacement scolaire

Pour remplir votre attestation de déplacement en ligne :

https://media.interieur.gouv.fr/attestation-couvre-feu-covid-19/


Plateforme téléphonique COVID 19 :

Prise de rendez-vous du lundi au vendredi de 8h30 à 16h00 au 03 51 25 49 74


Informations relatives au covid à destination des frontaliers :

Le site de l’OFBS met régulièrement à jour un document reprenant les principales mesures en vigueur en France et en Belgique, en particulier à destination des frontaliers.

www.ofbs.org/covid-19-en-france-et-en-belgique/


Informations sur les mesures nationales

Le 28 octobre 2020, le président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et déplacements sur l’ensemble du territoire du 30 octobre au 1er décembre minimum.

Education :
Les écoles, les collèges et les lycées restent ouverts ainsi que les crèches. Les universités quant à elles seront fermées.

Travail :
Le travail doit continuer mais le télétravail doit être la règle dès qu’il est possible.

Vacances :
Les retours de vacances de la Toussaint ainsi que les retours de colonies de vacances seront tolérés le week-end du 31 octobre.

Commerces et établissements recevant du public :
Les commerces de premières nécessités restent ouverts, l’ensemble des établissements recevant du public seront fermés à l’exception des services publics.

Numéros utiles : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Toutes vos démarches et informations concernant la COVID-19 : service-public.fr

Santé

La Maison Médicale de Garde de Fumay, installée à proximité de l’accueil administratif de l’Hôpital de Fumay, 30, Place du Bâty, est ouverte à toute la population et poursuit son activité durant cette crise sanitaire. Les consultations ont lieu pendant les horaires de fermeture des cabinets médicaux.

Il est indispensable, avant tout déplacement, de contacter l’agent d’accueil de la Maison Médicale de Garde au 03 24 36 26 00. Les soins médicaux y sont dispensés :

Du lundi au vendredi inclus : de 20h00 à 24h00

Le samedi : de 12h00 à 24h00

Le dimanche et jours fériés : de 8h00 à 24h00

En période de « nuit profonde », de 0h00 à 8h00 ou en cas d’urgence (nécessitant des soins immédiats ou du moins rapides – délai inférieur à 2-3h-), contactez le 15.

Plateforme téléphonique COVID 19

Prise de rendez-vous du lundi au vendredi  de 8h30 à 16h00 au 03 51 25 49 74 .

Une initiative commune à toutes les intercommunalités sur les Ardennes que nous avons souhaité porter, tous ensemble, sous l’égide du département des Ardennes. 288.000 masques sur l’ensemble du département  ont été commandés et ont été distribués.

Solidarité et union restent les maîtres mots dans ces temps difficiles. Prenez soin de vous et de vos proches !

Dans le contexte de l’épidémie de coronavirus, la collecte de sang est essentielle pour répondre aux besoins des patients. L’Établissement français du sang (EFS) vous invite à donner votre sang afin de sauver des vies et contribuer à soigner de nombreux malades.

L’EFS vous invite donc à lui permettre de reconstituer un bon niveau de stock au cours de cette période très sensible : https://dondesang.efs.sante.fr/information-concernant-linfection-covid-19-coronavirus-sars-cov2

Vous souffrez d’une maladie chronique, vous prenez la pilule, vous suivez un traitement de substitution aux opiacés et vous avez besoin de renouveler votre traitement. En raison du contexte sanitaire, sachez que si votre ordonnance est périmée le pharmacien peut exceptionnellement vous délivrer vos médicaments en informant simplement le médecin. C’est ce que précise un arrêté publié au Journal officiel le 8 novembre 2020.

Devant l’aggravation de la situation sanitaire et le rétablissement du confinement, des mesures ont été prises durant la période d’urgence sanitaire afin d’éviter toute interruption de traitement préjudiciable à la santé des patients.

Un traitement pour une maladie chronique

À titre exceptionnel, lorsque la durée de validité d’une ordonnance renouvelable est expirée, le pharmacien d’officine, le prestataire de services ou le distributeur de matériel peut délivrer un volume de produits ou de prestations garantissant la poursuite du traitement pour une durée d’1 mois. Cette délivrance peut s’effectuer au-delà de la date de validité de l’entente préalable de l’organisme de prise en charge afin d’assurer la continuité des prestations.

Le professionnel concerné en informe le médecin.

Il porte sur l’ordonnance la mention « délivrance par la procédure exceptionnelle pour une durée de X semaines » en indiquant les produits ou prestations ayant fait l’objet de la délivrance et y appose le timbre de l’officine ou sa signature et la date de délivrance.

Un traitement par contraceptif oral (pilule)

Le pharmacien peut dispenser la pilule pour une durée supplémentaire non renouvelable maximale de 3 mois. Cette mesure est destinée à la femme en cas d’impossibilité de consulter un médecin ou une sage-femme lorsque la validité d’une ordonnance est expirée depuis plus d’1 an et moins de 2 ans.

Le pharmacien en informe le professionnel prescripteur. Il appose sur l’ordonnance le timbre de l’officine et la date de délivrance ainsi que le nombre de boîtes délivrées. Il y porte également la mention « dispensation dérogatoire de contraceptifs oraux Covid-19 » et en précise la durée.

Un traitement de substitution aux opiacés

Pour un traitement de substitution aux opiacés d’au moins 3 mois (à base de méthadone sous forme de gélules ou de sirop ou de buprénorphine en comprimés), le pharmacien peut exceptionnellement délivrer un nombre de boîtes garantissant la poursuite du traitement pour une durée de 28 jours renouvelable. Cette délivrance est assurée dans le cadre de la posologie et des modalités de fractionnement initialement définies .

Cette mesure est valable lorsque la validité de la dernière ordonnance renouvelable est expirée et après accord du prescripteur.

Le pharmacien appose sur l’ordonnance le timbre de l’officine et la date de délivrance ainsi que le nombre de boîtes dispensées.

Les soins infirmiers

Afin de permettre la poursuite des soins dispensés aux patients atteints d’une pathologie chronique stabilisée au-delà de la date de validité de la prescription, l’infirmier peut poursuivre à titre exceptionnel et dans les conditions prévues par la prescription initiale, les soins suivants :

  • les soins infirmiers en rapport avec une affection de longue durée ;
  • les soins infirmiers nécessitant la prescription de dispositifs médicaux ;
  • le suivi de la prise médicamenteuse pour les patients atteints de troubles psychiatriques et de troubles cognitifs ;
  • les soins infirmiers à domicile pour un patient, quel que soit son âge, en situation de dépendance temporaire ou permanente ;
  • les prélèvements dans le cadre de la prescription d’un examen de biologie de surveillance d’une pathologie chronique.

L’application pour smartphone visant à briser les chaînes de transmission de Covid-19 « TousAntiCovid » vous propose également des fonctionnalités très pratiques : un générateur d’attestation qui permet de conserver vos données et votre dernière attestation, les adresses pour effectuer un dépistage, l’accès aux données sanitaires quotidiennes, des alertes vers les dernières actualités… Quel est l’objectif de cette application ? Est-elle obligatoire ? Comment fonctionne-t-elle ? Quelles données seront transmises ? Que faire en cas de contact avec une personne testée positive ? Service-public.fr fait le point.

Mise en place dans le cadre du plan de déconfinement, l’application était disponible depuis le 2 juin 2020 sous le nom de StopCovid. Sa mise à jour sous le nom de « TousAntiCovid » est proposée depuis le 22 octobre 2020 au soir.

Les nouveautés de la dernière version

« TousAntiCovid » est une version enrichie et interactive de la première application « StopCovid ». Sa dernière version 2.1.0 apporte notamment les évolutions suivantes :

  • les chiffres clés sur la situation épidémiologique en France comportent désormais un indicateur de tendances qui permet de mesurer l’évolution dans la durée. Il est possible de partager ces chiffres clés. L’application mettra prochainement à disposition les données épidémiologiques par département.
  • l’accès aux actualités en lien avec la lutte contre l’épidémie. Il est désormais possible de les partager facilement et de paramétrer leur notification.
  • l’accès à « DépistageCovid », la carte des centres de dépistage actualisée avec des informations sur les temps d’attente remontées par les utilisateurs ;
  • l’accès à « MesConseilsCovid » pour avoir des conseils personnalisés en fonction de sa situation ;
  • l’intégration de l’attestation dérogatoire de déplacement dans l’application et l’accès au QR-Code de la dernière attestation que vous avez générée. Vos données de contact peuvent être optionnellement enregistrées afin d’éviter une re-saisie systématique à chaque nouvelle attestation. Ces données, stockées uniquement sur le téléphone, ne font l’objet d’aucun traitement. Vous pouvez les supprimer quand vous le souhaitez.

Quel est l’objectif de TousAntiCovid ?

Dépister et isoler les personnes infectées par le Covid-19, alerter les personnes ayant été en contact avec des malades est un enjeu majeur pour stopper la propagation du virus. L’application initialement nommée StopCovid a été développée dans ce but : prévenir, tout en garantissant l’anonymat, les personnes qui ont été à proximité d’une personne testée positive au Covid-19 afin qu’elles puissent se faire tester à leur tour et se confiner si besoin est.

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) est revenue sur l’évolution de l’application le 23 octobre dernier après avoir rendu un avis favorable au lancement de l’application StopCovid le 24 avril 2020 et à ses conditions de mise en œuvre dans un avis du 26 mai 2020. La CNIL estime que l’application est utile sanitairement et proportionnée, au regard de la protection de nos libertés et nos données personnelles.

Comment fonctionne l’application ?

Le téléchargement de l’application « TousAntiCovid » sur son smartphone ainsi que son utilisation se fait sur la base du volontariat. L’installation n’est donc pas obligatoire et elle est gratuite.

Une fois installée et activée (fonction Bluetooth activée et notifications acceptées), l’application envoie une alerte aux utilisateurs ayant été récemment en contact « prolongé », à moins d’un mètre de distance et durant au moins 15 minutes, avec une personne ayant volontairement déclaré avoir été testée positive au coronavirus.

La personne alertée pourra alors consulter son médecin pour se faire dépister rapidement, se confiner en attendant les résultats et s’isoler si le test s’avérait positif afin de briser les chaînes de transmission du virus. En cas de résultat positif, la prise en charge et la conduite à tenir lui sont expliquées.

Afin de protéger les personnes inconnues qu’il aurait côtoyées, un utilisateur de « TousAntiCovid » venant d’être testé positif au Covid-19 peut volontairement le déclarer dans l’application en saisissant un code transmis par son médecin ou le laboratoire. Une alerte sera alors envoyée à l’ensemble des utilisateurs ayant été en contact rapproché avec lui les jours précédents.

Données transmises et respect de la vie privée

L’application « TousAntiCovid » utilise le signal Bluetooth pour détecter un smartphone à proximité et n’utilise pas la localisation des personnes par les données GPS. Elle ne pourra pas permettre de savoir où une personne s’est rendue.

Les données transmises sont complètement anonymes. Il n’est pas possible de connaître l’identité de l’utilisateur de l’application. Elle ne comporte pas de système d’authentification au moment de l’installation. L’application « TousAntiCovid » génère seulement des pseudonymes qui ne sont pas associés à une personne identifiée. Ils sont stockés temporairement (15 jours) sur le smartphone et transmis à d’autres smartphones à proximité immédiate.

L’application « TousAntiCovid » est temporaire, elle n’a pas vocation à perdurer après la crise sanitaire.

Pour limiter la propagation du Covid-19, l’Assurance maladie doit pouvoir contacter rapidement les patients zéro du Covid-19 et les personnes contact. C’est pourquoi, afin de mieux les accompagner dans leurs démarches, le dispositif de traçage s’adapte à l’évolution de la situation et privilégie désormais le sms.

Depuis le 3 novembre 2020, l’Assurance maladie a modifié le dispositif de contact tracing en déployant de nouvelles modalités de communication pour plus de réactivité et d’efficacité. Afin de toucher l’ensemble des personnes « cas contact » et pas seulement celles qui détiennent un compte ameli, les mails qui étaient adressés jusqu’alors sont remplacés par des messages sms. Désormais :

  • Si vous êtes « cas contact », vous recevez un message sms émis par le numéro 38663 renvoyant, via un lien cliquable, vers un site internet. Vous devez consulter ce site où vous trouverez l’ensemble des informations utiles sur les mesures sanitaires à respecter et sur vos droits (arrêt de travail, délivrance gratuite de masques…).
  • Si vous êtes dépisté positif, vous recevez un message sms renvoyant vers un site où vous êtes invité à préparer la liste de vos cas contact à risque ainsi que leurs coordonnées dans l’attente de l’appel téléphonique de l’Assurance maladie.

Le numéro national de « Croix-Rouge chez vous » 09/70/28/30/00 est toujours opérationnel. Nous vous rappelons que ce service proposé par la Croix-Rouge française a trois objectifs :

1/ Conciergerie et Lien social

  • Livraisons solidaires à des personnes isolées (médicaments, produits alimentaires et d’hygiène)
  • Allo, comment ça va ? pour des appels de convivialité à des personnes isolées

2/ Ecoute et soutien psychologique par des bénévoles de la Croix-Rouge formés à l’écoute

3/ Volontariat ponctuel : recueil des demandes de volontariat ponctuel de personne désirant participer à des actions menées localement par la Croix-Rouge pendant cette période de crise sanitaire.


Économie

La Région Grand Est et la Banque des territoires, avec le concours des conseils départementaux et EPCI du Grand Est, se sont mobilisés pour créer le Fonds Résistance, doté d’une enveloppe de 44 millions d’euros :

  • Un socle de 22 millions d’euros, financé à parité par la Région Grand Est et la Banque des territoires (2 € / habitant) ;
  • Une contribution de 2 € / habitant pour chaque collectivité participante (10 départements et 149 EPCI).

L’enveloppe disponible pour le territoire de la CCARM est de 216 936,00 €.

Ce dispositif à vocation à financer ou cofinancer le besoin en trésorerie des associations, entrepreneurs, micro-entrepreneurs, et petites entreprises, dont l’activité est impactée par la crise sanitaire sans précédent causée par la pandémie de COVID-19.

Les entreprises éligibles sont notamment celles qui ne peuvent pas bénéficier d’un prêt bancaire ou des mesures d’accompagnement proposées par la Région Grand Est, comme le prêt Rebond.

L’aide prend la forme d’une avance remboursable comprise entre 5 000,00 € et 10 000,00 € pour les entreprises qui comptent jusqu’à 10 salariés et pouvant monter à 30 000,00 € pour les associations et les acteurs du secteur non marchand. Le remboursement est semestriel et étalé sur deux années avec un différé d’un an.

Le besoin de l’entreprise sera évalué sur la base de ses charges courantes de fonctionnement, déduction faite :

  • De tous les postes de dépenses éligibles à des reports ou annulations / exonérations dans le cadre des mesures d’accompagnement prises par l’État et les collectivités ;
  • Des subventions publiques (exceptionnelles ou non) en instance de versement
  • Des éventuels dons et recettes résiduelles liées à la poursuite de son activité.

Le besoin présenté sur cette base est calculé sur une période courant à partir de la date de la demande et jusqu’au 31 décembre au plus tard. Il doit être a minima égal à 5 000,00 €.

La demande devra être effectuée, au plus tard le 1er décembre 2020, depuis la plateforme de téléservice déployée par la Région Grand Est.

Avant de solliciter le Fonds Résistance, et afin de faciliter vos démarches, vous devez prendre contact avec le Centre d’Innovation et de Services aux Entreprises (CISE) :

03 24 42 67 67 – cise@ardennerivesdemeuse.com

Lancement de la plateforme numérique du Conseil Départemental des Ardennes « Mes Courses en Ardennes », en lien avec la Chambre économique des Ardennes.

J’invite l’ensemble des commerçants, producteurs, artisans d’Ardenne Rives de Meuse à bénéficier de ce service totalement gratuit afin de les rapprocher de leurs consommateurs. Ouvert, pour le moment, aux commerces de première nécessité, ce dispositif local et innovant, pourrait être étendu dans les prochains temps, dans le respect des mesures fixées par le Gouvernement.

Un seul lien : www.mescoursesenardennes.fr

Pour accompagner au mieux les entreprises du territoire communautaire pendant cette période difficile, notre Communauté a, notamment, décidé de communiquer, via sa Newsletter Économique, sur les mesures qu’elle pouvait mettre en place.

Si vous êtes une entreprise, que vous n’y êtes pas encore abonnée et que vous souhaitez être informée des décisions prises par la CCARM et ses partenaires pour vous aider à faire face à cette crise sanitaire et économique sans précédent, vous pouvez vous y inscrire ici

Plusieurs aides sont à votre disposition :

  • Le Fonds de Solidarité Communautaire (FSC) : ce Fonds vient compléter le Fonds de Solidarité mis en place par l’Etat. Cette aide destinée aux entreprises de moins de 50 salariés (artisans et commerçants) est plafonnée à hauteur de 1500€.
    Une entreprise qui bénéficie de l’aide de l’état, obtient 1500€ en plus de la part de notre Communauté. Téléchargez le règlement et ses lettres d’intention (situation 1et 2, situation 3) pour en faire la demande selon la situation de l’entreprise (cf.règlement));
  • L’Aide à la prise en charge des frais d’intervention des experts-comptables : La Communauté prend en charge le coût de la réalisation, par les experts-comptables des entreprises du territoire, des démarches relatives à la mise en oeuvre des dispositifs d’aide décidés par l’Etat et la Région Grand Est, dans la limite de 1 500€ HT. Cette prise en charge ne concerne en aucun cas le coût habituel des dépenses de comptabilité. Téléchargez le règlement et sa lettre d’intention pour en faire la demande


Services à la population

  • Les Sites Multi-Accueil de REVIN, FUMAY, VIREUX-WALLERAND et  GIVET, restent ouverts pour accueillir vos enfants.

Le dispositif d’Aide aux Etudes Supérieures ACCES : durant cette période d’épidémie liée au COVID19, et dans un souci de solidarité, les versements des montants de l’ACCES sont maintenus intégralement et seront versés, sans justificatif de présence pour la période à compter du 1er mars 2020. Cette décision s’inscrit dans le cadre de la fermeture exceptionnelle des établissements d’enseignement supérieur et universitaires jusqu’à nouvel ordre.

La collecte des déchets ménagers, durant cette période d’épidémie, a lieu comme cela est prévu et aux jours mentionnés sur les calendriers de collecte des différentes communes (que vous pouvez trouver sur ici).

La Communauté de Communes vous rappelle que dans le cadre des mesures préventives et de précaution contre la propagation du coronavirus, il vous est demandé de ne pas mettre dans la collecte sélective vos mouchoirs à usage unique et autres textiles sanitaires ainsi que les masques chirurgicaux utilisés pour votre protection individuelle.

Il est recommandé que ces déchets soient enfermés dans un sac en plastique et jetés dans les ordures ménagères résiduelles, elles-mêmes placées dans un sac bien fermé.

Pour plus de renseignement, vous pouvez contacter le Service Environnement de la Communauté de Communes au 03 24 40 81 47

 

Commissariats, préfectures, mairies, bureaux de poste, tribunaux, centres des Impôts, caisses d’Assurance maladie, caisses d’allocations familiales, caisses de retraite, agences Pôle Emploi… Compte tenu de leur contribution à la vie de la Nation, les services publics poursuivent leur activité pendant le nouveau confinement avec parfois une organisation et des modalités d’accueil adaptées. Quels sont services assurés ? Comment entrer en contact sans se déplacer ?

Pour vous rendre dans un service public, vous devez vous munir d’une attestation de déplacement dûment complétée, sur papier ou téléchargée sur votre téléphone portable , en ayant coché le motif : convocation judiciaire ou administrative et pour se rendre dans un service public.

Le port du masque grand public est obligatoire dans tous les lieux clos, en complément des gestes barrières.

Les commissariats et les gendarmeries

Les commissariats sont ouverts. Avant de se déplacer, il est cependant conseillé de téléphoner au commissariat afin d’être orienté pour éventuellement reporter le déplacement ou bien effectuer une démarche en ligne. Attention, le 17 (ou le 112) est réservé aux appels d’urgence.

Pour contacter une brigade de gendarmerie ou un commissariat de police, vous pouvez utiliser le moteur de recherche proposé par le ministère de l’Intérieur .

Par ailleurs, l’Annuaire de l’administration de Service-Public.fr vous indique les coordonnées de votre brigade de gendarmerie et également une première orientation (prise de rendez-vous, démarche en ligne, messagerie instantanée…).

Certains signalements ou déclarations peuvent se faire en ligne via le site de la Police nationale  : signaler des violences sexuelles et sexistes, déposer une pré-plainte pour une atteinte aux biens ou une discrimination dont l’auteur est inconnu, signaler un contenu ou un comportement illicite sur internet, signaler une fraude à la carte bancaire, signaler une malveillance sur internet, signaler une escroquerie, signaler un changement de comportement d’une personne pouvant conduire à sa radicalisation…

Un chat est disponible sur le site de la Police nationale . 7 jours/7, de 8h à 20h, les policiers vous répondent et vous informent en échangeant de manière interactive.

Les préfectures

Les préfectures sont ouvertes au public. Pour certaines démarches, vous pouvez prendre rendez-vous en ligne. Un grand nombre de démarches peuvent cependant être effectuées en ligne sur Service-public.fr.

Pour trouver les coordonnées de votre préfecture, vous pouvez utiliser la carte interactive du ministère de l’Intérieur ou bien l’Annuaire de l’administration de Service-Public.fr .

Les mairies

Les mairies sont ouvertes mais peuvent avoir pris des dispositions particulières. Il est recommandé de consulter le site internet de sa mairie qui précise lesquelles ou de la joindre par téléphone. Pour trouver ses coordonnées, vous pouvez utiliser l’Annuaire de l’administration de Service-Public.fr .

Les bureaux de poste, le courrier et les colis

La Poste continue à fonctionner normalement pour l’ensemble de ses activités. La totalité des bureaux de poste sont ouverts et les tournées des facteurs sont assurées 6 jours sur 7.

Vous pouvez retrouver les coordonnées des bureaux de Poste près de chez vous ou des points de retrait ou dépôt Colissimo . Il convient cependant, dans la mesure du possible, de limiter les déplacements en bureaux. De nombreuses opérations peuvent être faites à distance.

Une foire aux questions est disponible sur le site de la Poste

À savoir : Un service gratuit de collecte du courrier à domicile et de livraison de produits postaux par le facteur est proposé pendant la crise sanitaire. Vous pouvez informer votre facteur lors de sa tournée ou indiquer sur un papier apposé à votre boîte aux lettres que vous souhaitez expédier un courrier. Pour affranchir le courrier, vous pouvez :

  • régler directement l’affranchissement au facteur par chèque à l’ordre de La Poste de préférence ou en espèce (l’appoint vous sera obligatoirement demandé) après avoir vous-même estimé le poids de votre envoi ;
  • imprimer une étiquette d’affranchissement depuis le site de La Poste .

Les tribunaux

Les tribunaux restent ouverts. Les services d’accueil uniques des justiciables resteront ouverts mais sur prise de rendez-vous. Toute l’activité juridictionnelle est maintenue en présence des personnes convoquées mais dans le strict respect de la distanciation et des gestes barrières. Le public ne peut accéder aux salles d’audience.

Les droits de visite et remises d’enfant (« passage de bras ») en espaces de rencontre restent possibles. Les espaces de rencontre sont ouverts.

À savoir : Le ministère de la Justice propose une foire aux questions pendant cette période de confinement .

Les prisons

Les parloirs sont ouverts avec des mesures sanitaires mises en place par les directeurs d’établissement.

Les centres des impôts (finances publiques)

Les centres de Finances publiques restent ouverts au public avec ou sans rendez-vous.

Pour toute question en lien avec la déclaration de revenus, vous êtes invité en priorité à :

  • utiliser la messagerie sécurisée dans votre espace particulier ;
  • appeler votre service des impôts des particuliers ou le 0809 401 401 (prix d’un appel local).

Vous pouvez également demander un rendez-vous téléphonique, en vous rendant sur la page Contact ou dans votre espace particulier.

Les caisses de Sécurité sociale (organismes d’Assurance maladie)

Les accueils de l’Assurance Maladie sont ouverts. L’accueil sur rendez-vous est privilégié pour garantir le respect des gestes barrières et protéger la santé de tous. D’autre part, des box dédiés aux situations d’urgence seront également mis en place pour accompagner les personnes les plus fragiles.

Toutefois, il est fortement recommandé de privilégier en premier lieu les services en ligne pour limiter ses déplacements. Le compte Ameli permet d’effectuer la plus grande partie des démarches courantes : suivre ses remboursements, obtenir une attestation de droits ou un relevé d’indemnités journalières, actualiser une information personnelle (téléphone, coordonnées bancaires…), résoudre une situation de conflit de complémentaire santé. Il permet également d’interroger le chatbot de l’Assurance maladie ou de contacter l’Assurance maladie par courriel. Les demandes par courriel doivent cependant être réservées aux questions et démarches personnelles les plus urgentes.

Enfin, le forum Ameli apporte un grand nombre de réponses en lien avec l’épidémie de Covid-19.

Les Caisses d’allocations familiales

L’accueil au public est maintenu exclusivement sur rendez-vous. Selon la situation de chaque département, les Caf peuvent vous recevoir sur rendez-vous, vous proposer un entretien par téléphone ou par visio-conférence. Pour connaître les modalités d’accueil de votre caisse, consultez la rubrique « Ma Caf », puis entrez votre code postal .

Pour vos démarches, il est recommandé de privilégier les solutions suivantes :

Une foire aux questions liées à la situation sanitaire peut permettre d’obtenir certaines réponses.

Pôle emploi

Les agences sont ouvertes. En général, elles vous accueillent tous les matins avec ou sans rendez-vous et les après-midis uniquement sur rendez-vous :

  • pour accéder aux bornes en libre-service ou au matériel des zones d’accueil (photocopieuse, scanner) pour s’inscrire ou s’actualiser ;
  • pour un rendez-vous pour lequel un échange physique avec un conseiller est indispensable ;
  • pour un rendez-vous identifié comme devant se réaliser en agence par le conseiller, en fonction du profil du demandeur d’emploi, ou pour lequel le demandeur d’emploi a exprimé le besoin qu’il se déroule en agence ;
  • pour un rendez-vous identifié comme devant se réaliser en agence par le conseiller, en fonction du besoin de l’entreprise, ou pour lequel le recruteur a exprimé le souhait qu’il se déroule en agence.

Votre conseiller est joignable par téléphone au 39 49 et par mail via mon espace personnel sur pole-emploi.fr et l’application « Mon espace – Pôle emploi », rubrique « Mon conseiller ». Vous pouvez y effectuer toutes vos démarches en ligne (actualisation , envoi de documents, etc.).

L’Assurance retraite

Les agences de l’Assurance retraite restent ouvertes sur rendez-vous.

Vous pouvez consulter des informations personnalisées sur votre retraite ou vos paiements en consultant votre espace personnel sur le site .

Si vous avez besoin de contacter les services, vous pouvez :

  • utiliser la rubrique « Poser une question » dans votre espace personnel. Vous obtiendrez une réponse sous deux jours ouvrés ;
  • téléphoner au 3960, du lundi au vendredi, de 8h à 17h (service 0,06 €/min + prix appel). Depuis l’étranger, d’une box ou d’un mobile, composer le 09 71 10 39 60.

Si vous souhaitez demander votre retraite, il faut utiliser le service en ligne « Demander ma retraite » , accessible depuis son espace personnel . Il est impératif de ne pas faire de doublon : si vous faites votre demande de retraite en ligne, il est inutile de l’adresser aussi par courrier.

À savoir : vous pouvez transmettre des pièces justificatives via votre espace personnel.

La crise sanitaire inédite oblige à prendre des mesures spécifiques provisoires dans tous les champs d’activité.
En ce qui concerne le Droit des Sols, la loi n°2020-290 du 23 mars 2020 et l’ordonnance n° 2020-306 du 25 mars 2020 édictent des dispositions pour adapter les procédures à cette situation exceptionnelle (susceptibles d’évolutions en fonction de l’actualité ).
Ce qu’il faut retenir pendant la période dérogatoire (entre le 12 mars et le 24 juin 2020) :

  • les délais d’instruction des demandes en cours au 12 mars 2020 sont suspendus et reprendront à compter du 25 juin (date qui peut évoluer !).
  • les délais d’instruction des demandes déposées pendant la période dérogatoire commenceront à courir à compter du 25 juin 2020 (date qui peut évoluer !).
  • les délais de complétude et les délais de consultation (ABF par exemple) des demandes déposées pendant la période dérogatoire commenceront aussi à courir à compter du 25 juin 2020 (date qui peut évoluer !).

Ce qui signifie que, pendant cette période dérogatoire, aucune autorisation tacite ou décision tacite de non-opposition à DP ne pourra intervenir.

Toutefois, le service instructeur de la Communauté de Communes Ardenne Rives de Meuse continue d’assurer, jusqu’à nouvel ordre, l’instruction des dossiers en cours ou récemment déposés en mairie (disposition interne, qui peut évoluer…).

Merci de votre compréhension !


Informations diverses

L’Agence Régionale de Santé pilote ces dépistages qui sont réalisés par les professionnels hospitaliers et libéraux ainsi que par le laboratoire Bio Ard’Aisne.

Où et quand se faire tester ?

Esplanade Aimé et Jules Rivir à Givet :5j/7; 11h30-12h

Comment prendre rendez-vous ?
Prise de rendez-vous: https://www.ubiclic.com/
ou par téléphone 03.51.25.49.74.

L’accès au dépistage est libre. Toutefois pour les mineurs, une autorisation parentale est obligatoire.
Il est nécessaire d’apporter une pièce d’identité et sa carte vitale.

En cas de symptômes, il est indispensable de respecter les gestes barrières, de porter un masque et de prendre directement rendez-vous avec le médecin traitant.

3919 : Un numéro de téléphone pour les femmes victimes de violence

Chantage, humiliation, injures, coups… Les femmes victimes de violences peuvent contacter le 3919.
Gratuit et anonyme, ce numéro de téléphone est, en raison des circonstances exceptionnelles dues à l’épidémie du coronavirus et jusqu’à nouvel ordre, accessible de 9h à 19h du lundi au samedi.
Le 3919 Violence Femmes Info constitue le numéro national de référence pour les femmes victimes de violences (conjugales, sexuelles, psychologiques, mariages forcés, mutilations sexuelles, harcèlement…).
Il propose une écoute, il informe et il oriente vers des dispositifs d’accompagnement et de prise en charge. Ce numéro garantit l’anonymat des personnes appelantes mais n’est pas un numéro d’urgence comme le 17 par exemple qui permet pour sa part, en cas de danger immédiat, de téléphoner à la police ou la gendarmerie.
Le numéro 3919, soutenu par le ministère en charge des droits des femmes et géré par la « Fédération nationale solidarité femmes » s’appuie sur un partenariat avec les principales associations nationales luttant contre les violences faites aux femmes.
Violences Femmes Info – 3919 (appel gratuit depuis un téléphone fixe ou mobile) Ouvert du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00
Appel anonyme – Appel ne figurant pas sur les factures de téléphone.
Écoute, informe et oriente les femmes victimes de violences, ainsi que les témoins de violences faites à des femmes.
Traite les violences physiques, verbales ou psychologiques, à la maison ou au travail, et de toute nature (dont les harcèlements sexuels, les coups et blessures et les viols).
Rappel : Ne traite pas les situations d’urgence (ce n’est pas un service de police ou de gendarmerie).

Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre) – site service-public.fr

Face à l’épidémie du coronavirus, vous vous posez de nombreuses questions. De fausses informations circulent. Où trouver les réponses officielles à vos interrogations sur la vie quotidienne, le confinement, les déplacements, la santé, ..

Le site de référence du Gouvernement

Vie quotidienne, questions d’actualité, conséquences de l’épidémie, produits venant des zones à risque, situation à l’international, retour et confinement, plan et gestion de crise… le Gouvernement propose un site entièrement dédié et régulièrement mis à jour pour vous apporter les réponses officielles aux questions que vous vous posez sur le Coronavirus Covid-19. https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Confinement

Puis-je me déplacer en France ? Ceux qui sont hors de leur domicile ou de leur résidence peuvent-ils y retourner ? Est-il possible de sortir pour acheter autre chose que des denrées alimentaires ? Puis-je aller manger chez des parents ou des amis ? Le ministère de l’Intérieur vous répond : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Coronavirus-COVID-19-Questions-reponses-sur-les-mesures-de-restrictions

Santé

Que faire face aux premiers symptômes ? Que faire si je suis atteint par le Covid-19 ? Et si la maladie s’aggrave ? Comment éliminer des déchets contaminés ou susceptibles d’être contaminés par le Coronavirus chez les personnes malades ou susceptibles d’être infectées maintenues à domicile ? Le ministère des Solidarités et de la Santé vous répond : https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/coronavirus-questions-reponses

Handicap

L’activité dans les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) est-elle maintenue ? Je dois renouveler mon dossier d’allocations et j’ai peur d’être en rupture de droits : vais-je continuer de percevoir mes aides ? Puis-je accueillir à mon domicile le week-end mon enfant en structure d’hébergement la semaine ? L’établissement où je travaille a cessé d’accueillir les enfants, est-ce que je suis au chômage technique ? Adultes et enfants en situation de handicap, parents, proches aidants, professionnels médico-sociaux, le secrétariat d’État chargé des personnes handicapées répond à vos questions : https://handicap.gouv.fr/grands-dossiers/coronavirus/article/foire-aux-questions

Symptômes du Covid-19 : un test en ligne

Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre) – service-public.fr

Rester vigilant ? Programmer une téléconsultation ? Appeler le 15 ? L’autodiagnostic en ligne maladiecoronavirus.fr validé par le ministère des Solidarités et de la Santé vous aide gratuitement à prendre la bonne décision selon vos symptômes.

Développé par l’Institut Pasteur et les Hôpitaux de Paris (APHP), permet d’orienter les personnes pensant avoir été exposées au virus.

Ce test est uniquement destiné à informer et à contribuer ainsi à fluidifier les services d’urgence pendant l’épidémie de Coronavirus Covid-19.

Il vous suffit de répondre à 23 questions-réponses sur votre état de santé : votre température corporelle, la présence de fièvre ou de toux, une éventuelle perte du goût ou de l’odorat, une fatigue inhabituelle, un manque de souffle, une difficulté à s’alimenter, une maladie grave, etc.

Vous pouvez refaire le test si les symptômes évoluent puis rechercher un avis médical.

Attention : La recommandation qui s’affiche à la fin du test peut évoluer suivant les informations en provenance des autorités de santé et des chercheurs. Elle ne constitue pas un avis médical. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien.

Pour ces mêmes raisons, les autorités précisent que l’exhaustivité, l’exactitude, le caractère à jour des informations mises à disposition dans cette application, ou leur adéquation à des finalités particulières, ne sont pas garantis.

Comments are closed.